Menu

Du lundi au vendredi de 9h00 à 12h30 et de 14h00 à 18h00

Du lundi au vendredi de 9h00 à 12h30 et de 14h00 à 18h00

Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Exclusion du recours à un médicament générique : justification du praticien

Exclusion du recours à un médicament générique : justification du praticien

Le 19 novembre 2018
Exclusion du recours à un médicament générique : justification du praticien
Dès lors qu'un médecin utilise la mention "non substituable" sur une ordonnance, celui-ci doit en justifier le motif. Il ne pèse pas sur la Caisse de Sécurité Sociale l'obligation de démontrer que l'ordonnance est infondée.

Justification du motif par le Praticien :

Lors de la prescription d'un médicament avec, indiquée sur l'ordonnance, la mention "non substituable " qui exclut expressément le recours à un équivalent générique, le médecin doit en justifier le motif.

Commentaire de la Cour de cassation :

Pour la Cour de cassation, le médecin ne saurait invoquer une liberté de prescription.

C'est donc à lui de se justifier et non pas à la Caisse de Sécurité Sociale de démontrer que son ordonnance est infondée (Cass civ, 31/05/2018).